dimanche 24 juillet 2016

Le Pays des contes #1 de Chris Colfer

Titre : Le Pays des contes #1, Le Sortilège Perdu

Auteur : Chris Colfer

Editions : Michel Lafon

Prix : 7€

Genres : Réécriture de Contes, Jeunesse, Fantastique

Synopsis : Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout. Et pour cause ! Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Mon avis :

J'ai adoré Chris Colfer en tant qu'acteur dans Glee et j'avais hâte de le découvrir en tant qu'auteur dans ce roman qui ai sorti il y a quelques années, puisque la saga compte déjà 5 tomes aux US. Ce premier tome a été une belle réussite même si j'ai relevé quelques facilités dans l'intrigue.

Dans ce récit nous retrouvons Alex et Conner, jumeaux d'une dizaine d'années. Alex est studieuse, réfléchie et un peu seule. Ce n'est pas le genre de petite fille à avoir beaucoup d'amis, plutôt de celle qui reste le plus longtemps dans la salle de classe aux récréations. Alors que Conner, lui, est celui qui dort en classe et qui a beau faire tout ce qu'il peut n'arrivera jamais à avoir les notes de sa sœur. C'est un peu un le garçon drôle malgré lui. Ils sont très différents et pourtant très proches.

Tout va bien dans leur petite vie jusqu'au jour où leur grand-mère leur donne un livre de contes plutôt singulier puisqu'il les mène à une quête en plein milieu du Pays des Contes. Une aventure dangereuse et remplie de créatures fantastiques !

Je suis fan du concept qui est de d'exploiter ce qui se passe après le "ils vécurent heureux et beaucoup d'enfants". J'ai adoré la façon dont Chris Colfer aborde ce côté-là, avec la division des royaumes (leurs noms ^^), la rencontre des différentes monarques... Le fait qu'il respecte les réels contes, tout en fournissant sa version, plutôt que de suivre ceux de Disney. Je suis une grande fan de Disney mais j'aime assez qu'on raconte la véritable histoire d'Ariel, Aurore et des autres...
Il apporte une histoire et une personnalité à la méchante reine très intéressante ! C'est un personnage qui fascine, je l'ai remarqué dans les réécritures de contes que j'ai l'occasion de lire ou de voir.

Par rapport à ce que je vous dit plus haut, c'est vrai que certaines choses arrivaient comme un cheveu sur la soupe. Les supposés rebondissements étaient prévisibles et je n'ai pas eu de véritable surprise. Mais malgré ça c'était une lecture addictive et très fluide ! Je pense qu'elle pourrait plaire à des lecteurs un peu plus jeunes (et aux plus âgés aussi ^^).

Finalement ce qui me déconcertes un peu dans cette histoire, c'est que je ne vois pas vraiment où chercher un second tome. Pour moi on peut très bien s'arrêter là... La suite me tente tout de même car j'ai entendu énormément d'avis positifs et que j'aime bien Alex et Conner, mais j'attend de voir où veut nous mener Chris Colfer.

Une lecture que je vous recommande si vous adorer les contes de fées !

Ma note :

8/10

Mes extraits :

"Il était une fois... Voilà les mots les plus magiques que notre monde ait jamais connus. Ils sont la porte d'entrée vers les meilleures histoires jamais contées. Ces mots nous interpellent, ils nous invitent à rejoindre un univers où nous sommes tous les bienvenus et où tout peut arriver. Des souris peuvent se transformer en hommes, des servantes, en princesses, et on peut apprendre des choses utiles en chemin...
... Les contes de fées ne sont pas simplement des histoires qu'on raconte le soir avant de se coucher. On peut trouver la solution de pratiquement tous les problèmes imaginables dans la conclusion d'un conte de fée. Ces contes sont des leçons de vie déguisées, avec des personnages flamboyants et des situations improbables. "


"- L'un de vous aimerait des mouches avec son thé ? demanda-t-il en prenant un autre bocal plein d'insectes morts.
- Non merci, dit Conner. J'essaie d'arrêter. "


"Pourquoi dois-je toujours être collé parce que je m'endors alors que c'est la Mésopotamie qui devait être punie parce qu'elle est si barbante ?"

vendredi 22 juillet 2016

La Sélection #5 de Kiera Cass

Titre : La Sélection #5, La Couronne

Auteure : Kiera Cass

Editions : Robert Laffont, Collection R

Prix : 16.90€

Genres : Dystopie, Royauté, Romance

Synopsis : Il ne doit en rester qu'un.

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter...

Mon avis sur le tome 4.

Mon avis :

La Séléction est l'une de mes sagas préférées, et même si sur le moment j'avais apprécié le quatrième tome, avec le recul je ne le trouve plus aussi bien que ça. Super, mais pas à la hauteur de la trilogie. Alors que ce dernier volume m'a fait vivre tout plein d'émotions !

Après la fin du précedant tome qui était un peu violente, j'avais hâte de connaitre l'évolution de la situation de ces personnages. Dès le début, la Séléction est réduite à six candidats, ce qui nous permets d'apprendre à tous les connaître. Dans le premier volume, j'avais un peu de mal à savoir qui était qui, parce qu'il y avait énormément de personnages. Difficulté qui s'est retrouvée quand j'ai commencée ce tome-ci puisque en plus de l'année qu'il y avait eu entre ma lecture de L'Héritière et celle de La Couronne, je n'avais jamais vraiment connu les personnages.

Eadlyn a une évolution exceptionnelle ! Dans le premier/quatrième (j'avoue je galère un peu ^^) tome elle est froide, antipatique, auto-centrée et arrogante alors qu'ici elle se révèle d'un altruisme surpenant. C'est finalement une princesse, qui, détestée par son peuple, va devoir lui montrer sa dévotion (qui est immense d'ailleurs). Et pour cela, elle va être amenée à faire des choix qui déchireront votre petit coeur.

Parlons un peu des garçons, qui sont représentés en nombre dans ce livre. J'adore Kile, et le fait qu'avec Eadlyn il ne peuvent pas se voir et que, forcés par les circonstances, ils deviennent très proches. Henry est particulier, je dirais. C'est un personnage atypique, aussi bien parce qu'on se demande ce qu'il fait au château que par sa générosité qui détonne un peu dans toute cette royauté. Pour les quatre autres séléctionnés je dois dire que je n'ai pas eu de réel interêt pour eux, ce qui est dommage, c'est à cause de ça que je ne peux pas mettre un 10/10 à ce récit.

J'étais vraiment heureuse, encore une fois, de revoir les personnages de la première trilogie, aussi bien America, Maxon, Aspen que Marlee ou Lucie. Kiera Cass met un vrai point final à cette histoire, ils ne sont pas juste là pour le décor, ils ont eux aussi une belle évolution dans cette duologie. Et puis, ça fait toujours quelque chose de voir ses personnages préférées heureux dans le futur <3 (instant fleur bleu).

Ce livre était addictif, et pleins de rebondissements ! C'est le genre de livre que vous ne pouvez pas lâcher, spécialement pendant la deuxième moitié du récit, et qui vous surpend de pages en pages. Les dernières pages étaient insoutenables, et avec de nombreuses révélations.

En bref, Kiera Cass signe ici une une très belle conclusion à une fantastique saga !

Ma note :
9.5/10
Mes extraits:

"Si les âmes-sœurs existent aussi en amitié, alors tu es la mienne et je ne veux pas te perdre."

"-Je te le dis, Eady, les guerres, les alliances et même les pays, ça va et ça vient. Mais ta vie t'appartient, singulière et sacrée, et tu dois choisir une personne qui te rappelle ça tous les jours. "

"-Dois-je te rappeler que cette sélection était ton idée ?
Maman se résigna.
-Ecoute ta fille, dis papa. Elle est très intelligente. Elle tient ça de moi.
-Tu es sur que tu ne veux pas te rendormir ? retorqua-t-elle ,pince sans rire.
-Non, je me sens parfaitement reposé.
-Papa, on dirait que tu sors d'un match de boxe avec la mort !
-Ca aussi tu le tiens de moi.
-Papa !
Il éclata de rire et maman l'imita, une main sur la poitrine.
-Tu vois ! Tes blagues débiles sont dangereuses.
Il échangea un sourire avec ma mère.
-Va, Eadlyn. Nous te soutiendrons comme nous pourrons.
-Merci et reposez vous, tous les deux.
-Oh, qu'est- ce qu'elle peut être autoritaire, se lamenta ma mère.
Papa hocha la tête.
-Je sais bien. Elle se prend pour qui ? "

jeudi 14 juillet 2016

Another Day de David Levithan

Titre : Another Day (Every Day #2)

Auteur : David Levithan

Editions : Knopf

Prix : $17.99/$20.99

Genres : Contemporain, Fantastique, Romance

Synopsis : Every day is the same for Rhiannon. She has accepted her life, convinced herself that she deserves her distant, temperamental boyfriend, Justin, even established guidelines by which to live: Don’t be too needy. Avoid upsetting him. Never get your hopes up.

Until the morning everything changes. Justin seems to see her, to want to be with her for the first time, and they share a perfect day—a perfect day Justin doesn’t remember the next morning. Confused, depressed, and desperate for another day as great as that one, Rhiannon starts questioning everything. Then, one day, a stranger tells her that the Justin she spent that day with, the one who made her feel like a real person…wasn’t Justin at all.

Mon avis sur le premier tome.

Mon avis :

Mon amie Mélissa m'a prêtée ce livre, qui raconte l'histoire d'Every Day, mais du point de vue de Rhiannon. J'avais adoré ce premier volume, mais j'étais resté sur ma faim quant à sa fin qui ne clôturait pas réellement le roman pour moi. J'avais voulu lire Another Day pour avoir des réponses et finalement j'en ressort avec encore plus de questions qu'avant...

Pour ceux n'ayant pas lu Every Day (A comme Aujourd'hui en français), ces livres nous content l'histoire de A, qui se réveille tous les jours dans un corps différent. Il essaye de laisser le moins de trace de son passage possible dans la vie des personnes qu'il/elle "traverse", jusqu'au jour où il/elle prend possesion du corps de Justin, le petit ami de Rhiannon et qu'A tombe amoureux d'elle. A partir de ce moment, il cherche à la revoir et lui avoue son secret. De son côté, Rhiannon se pose énormément de question sur sa relation avec Justin et sur son avenir avec A. Arrivera-t-elle à supporter le fait qu'A change de corps tous les jours ? On a beau dire que le physique ne compte pas, si ça compte, et il y a certaines personnes vers qui l'on n'est pas du tout attirée et c'est là une partie du problème de Rhiannon. De plus, A ne peut pas lui assurer la stabilité d'une personne "normale" puisqu'il/elle peut très bien se réveiller dans le corps d'une personne obligée de partir à l'autre bout du monde.

Je vous avouerai que j'avais un peu de mal avec Rhiannon dans Every Day, elle repoussait A et j'avais du mal à la comprendre. Mais maintenant que j'ai pu me plonger dans ses pensées, je ne peux m'empêcher de l'apprécier. Je comprends ses réactions, et me dis que j'aurais sûrement réagi de la même façon dans sa situation.

Le fait que ce soit la même histoire mais d'un différent point de vue pourrait être redondant, mais premio je ne me souvenait pas forcément de tout et secoundo on rencontre quand même des situations différentes puisque nos deux protagonistes  ne passent pas toutes leurs journées ensembles. Je pense que ça pourrait être intéressant de lire les deux romans en même temps, en alternant les points de vues de A et Rhiannon. Si vous l'avez fait, dîtes-moi tout ça en commentaires.

J'ai lu Every Day en français et Another day en anglais (pas sorti en VF), et je peux donc vous dire qu'on perd beaucoup de la magnifique plume de David Levithan à la traduction. Ici, je l'ai trouvée imagée, belle, légère et aérienne ! Si vous avez le niveau en anglais, je vous conseille vraiment de vous lancez dans cette lecture en VO. (Personnellement, c'est mon troisième livre en anglais et je ne l'ai pas trouvé très compliqué à lire).

En conclusion, j'attend que Mr. Levithan sorte un nouveau livre qui apporterait une conclusion à cette belle histoire.

Ma note :
9/10

mercredi 13 juillet 2016

Tag Le grand méchant livre - Vidéo

Hello ! Je vous publie une vidéo aujourd'hui, et pas n'importe laquelle puisque c'est le tag Le grand méchant livre dont j'adore le principe .



J'espère que ma vidéo vous plaira !

Bisous,
Laure.

mardi 12 juillet 2016

Nouveaux habillages pour le blog !

Hello ! Je vous présente aujourd'hui les nouveaux habillages du blog ! J'ai laissé celle sur Harry Potter un certain moment par rapport à ce que je fais d'habitude et j'ai vraiment envie de changement donc voilà :

Sur la gauche vous avez Bonnie Wright (Ginny Weasley dans HP) et à droite Audrey Hollister, la modèle pour les couvertures de La Selection de Kiera Cass. Je trouve que cette bannière est plus claire que ce que je fait d'habitude, et que ça correspondait bien à l'été.
J'espère qu'elle vous plait !

Bisous,
Laure.

samedi 9 juillet 2016

Mercy Thompson #1 de Patricia Briggs

Titre : Mercy Thompson #1, L'appel de la lune

Auteure : Patricia Briggs

Editions : Milady

Prix : 3.99€

Genres : Loup-garous, Bit-lit, Fantastique

Synopsis : " Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. " En effet, Mercy Thompson n'est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c'est une dure à cuire qui n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n'est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d'une bande de loups-garous, le minibus qu'elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d'enlèvement...

Mon avis :

Dans cette histoire, on rencontre Mercy Thompson, qui est une changeuse (en anglais skin-Walker), elle se transforme en coyote. Elle est très entourée par le surnaturel puisque son voisin, Adam, est l'Alpha de la meut du coin, elle a des amis vampires et autres créatures de la nuit. Dans son univers, les Faes mineur -les créatures avec peu de pouvoirs- ont fait leur coming-out et le commun des mortels commence à s'adapter un peu à cette révélation. Par contre, les Faes majeur (loups-garous, vampires etc) gardent encore leurs existences secrètes. C'est dans ses conditions, que la mécanicienne va devoir renouée avec son passé pour résoudre une sombre affaire...

Mercy est une femme de caractère, l'héroïne de bit-lit badass par excellence. Elle est très attachante, j'ai adoré ses aventures et lire ses remarques toujours très drôles. J'ai beaucoup apprécié les personnages d'Adam et de Samuel, deux loup-garous puissants et malgré tout très attachants eux aussi, j'ai hâte d'en savoir plus sur eux ! Samuel m'a fait rire à cause de ses réactions par rapport à Mercy : il est sensé être un être de plusieurs centaines d'années et il réagi comme un ado à chaque fois qu'il la voit. Il y a aussi une animosité (c'est le mot ^^) entre les deux personnages masculins qui donnent lieu à des situations hilarantes, qui je pense seront encore plus nombreuses dans les prochains volumes.
J'ai aussi adoré Jesse, du moins le peu qu'on la voit, elle apporte pas mal de légèreté et de franchise !

L'enquête en elle-même m'a plu, ce n'est pas le côté du roman que je préfère mais j'étais totalement surprise à chaque révélation ! (C'est pas comme si j'étais une grande inspectrice hein ^^) Il y a énormément de choses en jeu au niveau de la hiérarchie des loup-garous. Si vous avez lu quelques romans présentant ces créatures, vous savez sûrement qu'elle très stricte, et l'auteure prend le temps de tout nous dévoiler. Aussi bien ça que sa vision de la mythologie des vampires, des loups ou des Faes d'ailleurs.

Le point négatif qui m'a dérangé durant ma lecture était dans l'écriture. Il y avait des passages que je ne comprenais pas. Pas au niveau du vocabulaire, mais j'avais l'impression que des choses sortaient de nul part. Peut-être que c'était juste moi qui n'est pas capté quelque chose, ou alors c'est la traduction ou c'est la plume de l'auteure... Si vous l'avez lu, n'hésitez à me dire si ça vous a fait le même effet, ou si c'est juste moi. (Je suis désolée, je n'ai pas noté d'extraits qui auraient peut-être rendu mes propos plus concret.)

Malgré ce dernier point, j'ai trouvé cette histoire fantastique et j'ai hâte de lire la suite !



Ma note :

8/10

Mes extraits :

"« MADEMOISELLE THOMPSON, disait le message en grandes majuscules impérieuses, JE VOUS PRIE D'EMPECHER VOTRE FELIN D'ENTRER DANS ME PROPRIETE. S'IL RECOMMENCE, JE LE MANGE ».
Le message n'était pas signé.
J'ouvris la porte du panier et en sortis le chat dans la douce fourrure duquel je frottai mon visage.
- Alors, le méchant loup-garou a mis le pauvre minou dans une boîte et il l'a abandonné ? lui demandai-je.
Elle sentait mon voisin à plein nez, ce qui me laissait penser qu'Adam l'avait accueillie un bon moment sur ses genoux avant de la fourrer dans sa boîte et de la ramener ici...
Médée aime tout le monde, cette pauvre vieille chatte, même mon grincheux de voisin."


"Bran était la seule personne qui pouvait utiliser des mots comme "fripouille" en les faisant vraiment sonner comme de terribles insultes - il aurait dit "petit lapinou" sur ce même ton que j'aurais aussi senti la terreur me chatouiller l'échine."