samedi 29 avril 2017

Rebecca Kean #6 de Cassandra O'Donnell

Titre : Rebecca Kean #6, Origines

Auteure : Cassandra O'Donnell


Editions : J'ai lu


Prix : 12.50€


Genres : Fantastique, Bit-lit, Romance, Urban fantasy


Synopsis : Une bande d'illuminés et de créatures magiques fanatiques ont discrètement envahi mon territoire, ma meilleure amie est tombée enceinte (on ne sait comment) de son amant muteur, ma fille est en train de se transformer en "ange de la mort" et je m’apprête à entamer l'un des voyages les plus terrifiants de ma vie.... pas de doute : cette fois, j'ai vraiment besoin de vacances.


Mes chroniques des tomes un, deux, trois, quatre et cinq.
SPOILERS TOME 5
Mon avis :


La saga Rebecca Kean est une série d'urban fantasy que j'adore, et dont j'apprécie énormément les personnages et l'univers. Après 3 ans d'attentes, je me suis lancée avec hâte dans ce tome 6 !

Dans ce volume, nous retrouvons Rebecca, maintenant devenu reine des Vikaris, qui dans son rôle d'Assayim doit faire face à de nouvelles difficultés, qui cette fois-ci menacent toute la communauté de Burlington. L'intrigue, dans ce tome, prend une demeure plus politique.

J'ai adoré le fait que le nouveau statut de Rebecca prenne de la place dans ce tome, dans le sens où on voit beaucoup les Vikaris. On en apprend encore plus sur leur façon de voir les choses (j'irais pas jusqu'à dire qu'on les comprends, mais bon, c'est le principe ^^ ). Les Vikaris sont des personnages comiques par leur étrangeté et leur vision si radicale des problèmes.

Nous apprenons énormément de choses durant ce 6ème roman, premièrement sur Rebecca et ses origines (rapport aux titre, tout ça ^^ ), qui se révélaient déjà depuis quelques tomes, mais qui se confirment ici. Rebecca nous montre aussi une autre face d'elle, plus 'humaine', et aussi plus fragile. Elle qui était jusqu'ici resté sans pitié devant toutes les situations auxquelles elle était confrontée réagit avec plus d'émotions. Raphaël, lui aussi, dévoile beaucoup de ses secrets. On a la confirmation de ses origines, et d'éléments de sa vie qu'on suspectait déjà depuis quelques tomes (perso je l'avais vu venir, mais ça ne gâche rien) . Alors tout ça mélangé, ça donne des théories qu'on a hâte de confirmer !
Leonora, elle aussi, fait des siennes. La jeune femme est aussi douée en amour que sa mère, et s’entraîne dans des situations qui n'ont pas encore divulgué tous leurs secrets ! J'ai plutôt hâte de savoir avec qui elle va finir.

La fin de ce tome est tout simplement sadique, et j'attends avec grande impatience la suite de la saga !

Le seul point qui m'a dérangé et même plutôt surprise c'est les soucis de ponctuation dans ce tome. Les dix points d'exclamation, ce n'est pas forcément nécessaire ! Sachant le retard de publication qu'a subit ce tome, j'en suis un peu déçu.


Si vous êtes fan d'urban fantasy, je vous recommande évidement de vous lancer !

Ma note :

9.5

Mes extraits :

"Elle me jeta un regard soupçonneux.
— Qu’est-ce que tu as encore fait ?
J’ouvris la bouche puis la refermai, vexée.
- Rien. Pourquoi est-ce que tu… ?
Elle me lança un regard appuyé.
— Tu as exactement la même expression que lorsque tu étais petite et que tu avais fait une grosse bêtise…
Madeleine s’esclaffa.
— Exact ! On l’appelait la tête qui fait « oups ».
Elle me dévisagea attentivement.
— Qu’est-ce que tu as fait ?
Je ne répondis pas et poussai rageusement la porte de la maison.
— Bon vous entrez oui ou non ?"

" Comme le disait si bien Grand-mère : « En cas de problème, tu dois te concentrer sur les choses importantes, c’est-à-dire, sur celles qui peuvent te tuer.  "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire